L'Ecole de Nointel

Entre autres, il laisse "500 livres pour qu’un chapelain soit chargé empressement de montrer à lire et à écrire aux enfants de Nointel et de les instruire". C’est donc la création de la première école Nointelloise. Les enfants modernes en sont encore reconnaissants, ils ont voté, il y a quelques années, pour donner à leur école le nom du généreux donateur - une plaque au nom de Jean II de Turmenyes surmonte la porte d’entrée. Au tout début de l’école ainsi fondée  (à partir de 1727)  le chapelain enseigne  dans l’église, puis de la Révolution jusqu’en 1847 le presbytère est  converti en "maison d’école" mais on apprend vite (dans les archives) qu’elle a été bâtie sur "des plans vicieux et présente des inconvénients graves", il  faut donc la remplacer.

Monsieur Paul Béjot, Maire, donne un terrain, son frère Monsieur Gustave-Henri Béjot et les "plus fort imposés" offrent une partie des fonds, l’Etat  et le Conseil Général donnent le reste, le Préfet offre les meubles...tout est prêt et en 1868 on trouve la première facture de charbon pour le chauffage de l’école, et le 23 janvier 1884 on met en place la première petite bibliothèque scolaire. 
Au début, le bâtiment comprend l’école, la mairie et le logement de l’instituteur...beaucoup plus tard, en 1983, la mairie déménage et s’installe plus bas dans le village, dans l’ancienne maison du chef-jardinier du château. Le bâtiment de l’école n’a pas changé extérieurement, aucun enseignant  n’y habite plus, dans la petite cour de la façade sud a été posé le Monuments aux Morts, dans la grande cour, à l’est, on a construit en 1985 une petite école maternelle bien claire et fonctionnelle.
Dans l’avenir, les deux écoles auront surement besoin d’agrandissement car la population va augmenter, c’est la loi de la vie.